AFRA SOUND STARS

Histoire du groupe


Afra Sound Star s’est formé en juin 1980 à Luanda en Angola.
Il est le fruit d’une amitié entre jeunes lycéens passionnés de musique qui ont un jour décidé de devenir des Stars !
Ils se nommaient : Ket Hagaha, Tubarao, Gato, Pop Show, N’Vondu N’Xeriff et Groovy.

Le groupe s’imposa rapidement comme le fer de lance de la « nouvelle vague » de la musique Angolaise et créa son propre style. Un style unique, appellé « Kilapanga » : une fusion de différents rythmes ethniques (comme le Kuduro et la Semba), combinés avec de la Pop, du Funk et du Reggae. Une formule musicale magique qui souleva les foules aux quatre coins du pays et qui eu une influence majeure sur le développement de la musique angolaise, que l’on connaît actuellement.
Le groupe est surtout connu pour ses « tubes » : « Sambessa » et « Mulata » mais également pour ses chansons plus traditionnelles ou ses ballades, utilisant plusieurs langues angolaise comme le Kibongo, l’Umbundu et le Kimbundu.

Un peu d’histoire …

An commencement, AFRA SOUND STARS s’est produit sur des scènes urbaines et à la plage en véhiculant un message d’optimisme, de paix et de joie, ce qui fut accueilli très positivement par la population souffrant des dégâts causés par des années de guerre …
Le groupe devint extrêmement populaire … un peu comparable à des « Beatles » de l’Angola …




AFRA SOUND STARS participe aux Jeux de l’Afrique Centrale en 1981.

Au Brésil …

Entre 1986 et 1989, le groupe s’envole pour le Brésil et devient rapidement un groupe reconnu et acclamé sur les plus grandes scènes du pays. Invité d’honneur d’émissions de la première chaîne de télévision (O’Globo) et également invité au célèbre carnaval de Salvador de Bahia, le groupe a alors la chance de partager la scène du célèbre Gilberto Gil. Ils poursuivront leur interminable tournée en partageant d’autres scènes avec Djavan, Olodum, Martinho da Vila et Abel Duere avec qui ils enregistreront même un album en 1988 (Criolinha).
Au Portugal et en Angola …
Afra Sound Stars décide alors de se tourner vers le Portugal où ils se produiront un peu partout, mais surtout, où ils auront l’occasion de collaborer avec leur célèbre compatriote BONGA avec qui ils travailleront sur l’album Diaka en 1990 et Jingonça en 1991 avant de collaborer avec un autre immense artiste: Raul Ouro Negro pour son album « Meninos de Ouro » en 1992.

En Belgique

1994 est marquée par l’arrivée du groupe en Belgique ... où ils découvrent la neige pour la première fois ... Ils y signet un contrat avec la maison de disque “Crossover Production” et sortent leur cinquième album : Soke Soke, considéré comme leur meilleur album, vendu à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires en Europe et sur d’autres continents. Entre 1994 et 2000, le groupe exporte sa musique dans de nombreux pays : Italie, France, Allemagne, Portugal et même le Canada.

Une pause …

Au début des années 2000, les musiciens décident de souffler un peu et de prendre un “break” afin de permettre à chacun de développer ses propres projets … Une pause bien méritée après 20 années de travail et de tournées.
En 2008, le groupe reprend les chemins des studios pour sortir un superbe opus « Naçao Musica » qui traduit la maturité du groupe.

La dernière apparition du groupe remonte à avril 2012 où le groupe fut invité à inaugurer le complexe touristique « Weza paradise » pour le plus grand bonheur de tous ses fans. Ces retrouvailles furent prolongées par une tournée en août, dans le pays.

Albums

  • 1986 Afra Sound Star (Angola)
  • 1991 Saparam (Portugal)
  • 1992 Ydebele (Portugal)
  • 1993 Absaite (Portugal)
  • 1995 Soke Soke (Belgium)
  • 2008 Naçao Musica (Angola)